Media Relais accompagne La Bourse Paille dans sa quête du « Génie Martiniquais »

La Bourse Paille

Cela fait maintenant plus de 3 mois que l’agence de relations presse Media Relais accompagne La Bourse Paille dans sa quête du « Génie Martiniquais ». Le projet lancé par l’artiste originaire de la Martinique Yoni Alpha, connu sous le nom de Paille, vise à accompagner toute personne disposant d’un projet innovant et impactant positivement la Martinique. 

Un dispositif 100% gagnant 

Pour sa deuxième édition, La Bourse Paille revient de plus belle avec une équipe ambitieuse et dynamique prête à « promouvoir l’émergence et l’émulation des cerveaux et du génie martiniquais ». C’est un véritable coup de souffle pour l’artiste Yoni Alpha, qui lors de la première édition en 2017 en était ressorti épuisé. 

Cette année, La Bourse Paille voit encore plus grand et passe au niveau supérieur en faisant association avec le Pôle Emploi pour créer un dispositif visant à être 100% gagnant. Cela signifie que tout candidat à la Bourse Paille bénéficiera de l’expertise des conseillers Pôle Emploi spécialistes de l’insertion. 

Un projet coup de cœur 

De la recherche de partenaires jusqu’au suivi du candidat gagnant, l’agence Media Relais qui se place en tant que partenaire majeur, s’est engagée à faire évoluer ce projet au plus haut ! L’idée de collaborer sur ce projet relève avant tout d’une volonté de croire que l’initiative peut naître localement.  

Edyna Ndebani directrice de l’agence s’est dite séduite par l’honnêteté de l’artiste martiniquais porteur du projet. « Lorsque je l’ai rencontré pour la première fois, j’ai eu un coup de cœur pour sa démarche et ses idées. Il a été honnête sur ce qu’il savait faire, ne savait pas faire seul et sur l’aide dont il avait besoin » 

Un projet qui fait du bruit !

Depuis maintenant plus de 3 mois, c’est avec corps et âmes que l’équipe de La Bourse Paille travaille d’arrache-pied pour « faire du bruit » et aider à financer un projet innovant et impactant pour le territoire martiniquais.  Comme le dit l’artiste dans son communiqué vidéo qui se traduit comme un manifeste pour appeler au soutien des entreprises et organismes locaux, « on veut être en télé, on veut être sur les réseaux sociaux, on veut faire du 4×3 ». C’est chose faite, pour cette association qui a connu un élan de succès dès la publication de cette vidéo sur les réseaux. La suite s’annonce positive pour ce projet ambitieux qui fait parler de lui sur les médias locaux comme RCI Martinique ou France-Antilles. 

Nos cerveaux sont là. Ils n’ont parfois besoin que d’un coup de pouce, d’une main tendue, d’un capital. Pour réaliser ce beau projet, La Bourse Paille a besoin de partenaires et de soutiens financiers et matériels. Batjé épi nou 

Aymeric JOX
Author: Aymeric JOX